Un des principes fondamentaux de la thérapie manuelle est le relation de la structure à la fonction :

 » la structure gouverne la fonction « . Il paraît logique de penser qu’en améliorant la structure dans le corps, nous aurons un effet bénéfique sur les altérations de fonctionnement qui en résultent.

Le rôle de la thérapie manuelle se borne grâce à un raisonnement reposant sur la connaissance anatomique et physiologique , à trouver les éléments entravant les processus normaux d’amélioration puis, les ayant réajustés laisser le corps faire l’essentiel : rétablir son équilibre et sa santé.

But :

Que ces lésions consistent en une restriction de liberté, d’ immobilité ; le thérapeute permet d’établir sur le plan fonctionnel, les conditions les meilleures possibles pour aider au développement de l’organisme.

Je pratique une technique crânienne (basée sur le principe du mouvement respiratoire crânien) et la correction des limitations de mobilité de ce mouvement ;  et tissulaire (basé sur le rétablissement/correction de structures osseuse, musculaires et viscérales).